Le respect du travail fait

Le respect du travail fait

« Je n'ai jamais vu de cancres. Je n'ai jamais mis un zéro à un élève. J'ai toujours eu le respect du travail fait, même s'il n'était pas bon. L'élève avait toujours donné quelque chose de lui-même. Et si ce n'était pas bon, ce n'était pas exprès. » Qui parle ainsi ? Réponse : Édouard Bled. Oui, l'instituteur auteur des fameux manuels d'orthographe ! Il était pourtant d'une autre époque puisqu'il était né en 1899 et s'en est allé en 1996. Voilà qui tranche avec l'image qu'on se fait ordinairement des enseignants de l'autre moitié du siècle précédent. Oui, il considérait déjà (et il n'était pas le seul) que l'enfant doit être respecté, aidé, encouragé, accompagné… Ce qui favorise grandement l'apprentissage. À ne pas oublier quand on voit un enfant faire un exercice tiré du… Bled !

Consulter les archives  ›